Return to site

Relevés I : La distanciation

Relevé de notes prises sur l'effet de distanciation, au théâtre et en musique, et ses implications philosophiques.

"La meilleure école pour la dialectique, c'est l'émigration" BRECHT, Dialogues d'exilés

Là dessus il faut aller voir le livre d'Adorno, Minima Moralia, sur son exil, et qu'il sous-titre "Réflexions sur la vie mutilée"

"L'épique, c'est ce qui coupe (cisaille) le voile, désagrège la poix de la mystification" BARTHES, "Brecht et le discours"

"L'engagement de Brecht fait pour ainsi dire subir à l'œuvre d'art ce vers quoi elle gravite historiquement elle-même : il la disloque".

"Déclencher un processus de réflexion et non […] transmettre des maximes" ADORNO, Théorie esthétique

"Distancer un processus ou un caractère, c'est d'abord, simplement, enlever à ce processus tout ce qu'il a d'évident, de connu, de patent, et faire naître à son endroit étonnement et curiosité". BRECHT "Sur le théâtre expérimental" (1939-1940), Ecrits sur le théâtre I

"Distancer, c'est couper, interrompre, mettre quelque chose en lumière et nous faire voir à nouveau". BROOK, L'espace vide

"Dans son théâtre, l'homme n'est plus au centre, en tant que personne autonome, luttant contre ses semblables ou contre les forces du monde. Plus exactement, "l'homme est encore au centre mais relativement" : il n'est plus seul au centre, il y est tel qu'il vit ses rapports avec la réalité objective, il y est tel qu'il est faire par le monde et tel qu'il se fait pour faire le monde" Bernard DORT, Lecture de Brecht, 1960

 

"Le cinéma parlant est muet lui aussi. Ses personnages ne sont pas des êtres qui parlent, mais des images qui parlent […]. Un film parlant sans musique n'est pas tellement différent d'un film muet, et l'on peut même penser, à bon droit, que plus le mot et l'image sont étroitement liés, plus la contradiction existant entre eux et le mutisme des gens qui, en apparence, parlent, est ressentie avec force". EISLER et ADORNO, Musique de cinéma

"Dans son théâtre, l'homme n'est plus au centre, en tant que personne autonome, luttant contre ses semblables ou contre les forces du monde. Plus exactement, "l'homme est encore au centre mais relativement" : il n'est plus seul au centre, il y est tel qu'il vit ses rapports avec la réalité objective, il y est tel qu'il est faire par le monde et tel qu'il se fait pour faire le monde" Bernard DORT, Lecture de Brecht, 1960

"Le cinéma parlant est muet lui aussi. Ses personnages ne sont pas des êtres qui parlent, mais des images qui parlent […]. Un film parlant sans musique n'est pas tellement différent d'un film muet, et l'on peut même penser, à bon droit, que plus le mot et l'image sont étroitement liés, plus la contradiction existant entre eux et le mutisme des gens qui, en apparence, parlent, est ressentie avec force". EISLER et ADORNO, Musique de cinéma

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly